QAG#1 : Intervention CONTRE le scandale du glyphosate

Alors que les « Monsanto-papers » révèlent une crise sanitaire très grave, Monsieur le Premier Ministre fait état de la « constance » de sa propre réponse.
Qu’une multinationale impose ses documents à l’agence européenne de sécurité des aliments pour laver le Round Up de tout soupçon ne semble pas troubler la « constance » du gouvernement.

L’usage de ce poison concerne l’ensemble de la population et nécessite l’interdiction avant la fin de l’année. Les alternatives existent, c’est à l’Etat d’en assurer la mise en place.

Aucun réponse sur le calendrier du gouvernement. Au-delà du mépris pour ma question, l’attitude du gouvernement est irresponsable.

Séance du 10 octobre 2017

 

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :