Soutien aux « sans fac » et aux étudiant.e.s de Toulouse

Depuis mardi matin des étudiant.e.s de l’Université Jean Jaurès à Toulouse occupent le siège de la présidence de l’Université pour défendre le droit à l’accès à l’enseignement supérieur pour les 63 jeunes « sans fac ». Ces non-inscriptions précarisent les jeunes et ce d’autant plus que la majorité d’entre eux sont des ressortissants étrangers et voient leurs titres de séjour compromis.

Cette situation résulte de la politique des gouvernements successifs et du gouvernement de E.Macron. Leurs mesures privent nos universités des moyens suffisants, le budget 2018 ne prends pas en compte l’augmentation annuelle du nombre d’étudiant.e.s. Ces mêmes mesures remettent en cause l’accès pour tou.te.s à l’enseignement supérieur à travers le tirage au sort sur APB et  la sélection en master.

Les étudiant.e.s de Toulouse répondent aux réformes de privatisation de l’Université par la mobilisation collective et l’organisation. Nous souhaitons leur apporter notre soutien comme à  toutes celles et ceux qui luttent pour défendre leurs droits et nos services publics.

Nous demandons à l’Université et au rectorat d’intervenir au plus vite afin d’inscrire les 63  « sans fac » de Toulouse ; il doit en être de même pour tou.te.s les « sans fac » du pays. Enfin, nous exigeons que davantage de moyens soient mis en place pour l’enseignement supérieur et la recherche.

 

Le combat continue !

 

Bénédicte Taurine, Députée de la première circonscription de l’Ariège, France Insoumise ;

Clémentine Autain, Députée de la onzième circonscription de la Seine-Saint-Denis, France Insoumise ;

Eric Coquerel, Député de la première circonscription de la Seine-Saint-Denis, France Insoumise ;

Mathilde Panot, Députée de la dixième circonscription du Val-de-Marne, France Insoumise ;

Michel Larive, Député de la deuxième circonscription de l’Ariège, France Insoumise.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :