Création d’un Groupe d’Étude à l’Assemblée nationale voué aux enjeux de l’élevage pastoral.

Par une décision annoncée le 18 mars 2019 par le Bureau de l’Assemblée nationale, un Groupe d’Étude « Élevage pastoral » est constitué et vient compléter le dispositif des groupes d’études. Le Bureau, dans sa décision rendue le 6 mars 2019, en confie la coprésidence à Madame Pascale Boyer, Députée des Hautes-Alpes, membre du groupe national sur le Loup, et Madame Bénédicte Taurine, Députée de l’Ariège.

Mesdames Boyer et Taurine saluent l’annonce de la constitution de ce groupe d’études et sont ravies que désormais les travaux à l’Assemblée puissent se développer sur la question spécifique de l’élevage pastoral.

En pleine transition écologique, la protection de la biodiversité devient aujourd’hui plus que nécessaire ; les pratiques agropastorales sont un atout d’importance pour la préservation de la faune et la flore sauvage avec notamment l’entretien des milieux ouverts. L’exploitation des pâturages permet une gestion raisonnée de l’espace naturel : entretien des clairières, lutte contre l’incendie, organisation de couloirs écologiques….

La filière de l’élevage pastoral qu’il soit alpin, pyrénéen ou corse est déterminée par des enjeux économiques et sociaux spécifiques, notamment eu égard à l’évolution actuelle de la politique agricole dans notre pays.

La filière agropastorale française est fière de ses valeurs : dimension humaine, grand engagement personnel de l’éleveur avec ses bêtes et son environnement, production de viande de qualité, prise en considération de la biodiversité.

Il convient donc de reconnaître cette pratique d’élevage qui se trouve confrontée à des défis majeurs entre autres la présence de prédateurs, la concurrence commerciale émanant de l’importation, ou bien les éventuels risques sanitaires.

Ce groupe d’études constitué aura la tâche de traiter ces sujets avec des Députés appartenant à tous les groupes politiques de l’Assemblée nationale.

 

Pascale BOYER                                                                  Bénédicte TAURINE

Députée des Hautes-Alpes                                             Députée de l’Ariège

 

Derniers rapports sur la prédation

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :