Rencontre avec Enrique Viale : Nature Rights / Campagne Glyphosate

Mercredi 3 avril 2019, Loïc Prud’homme, Mathilde Panot et moi-même avons rencontré Enrique Viale, avocat et conseillé du sénateur argentin Fernando Solanas, des membres de Nature Rights et de Campagne Glyphosate.

Avec l’appui de #CampagneGlyphosate, Enrique Viale contribue au lancement d’une «campagne glyphosate» en Argentine.

Partie d’Ariège en octobre dernier et gagnant toute la France en quelques semaines, la campagne s’exporte maintenant en Argentine !

L’objectif : obliger la classe politique à reconnaitre les dangers sociaux et environnementaux afin de l’interdire. Aussi, la campagne veut sensibiliser la population sur les dangers d’une agriculture très dépendante des pesticides et du glyphosate.

L’Argentine est le plus gros consommateur de pesticides au monde. Pour Enrique Viale, son pays est le laboratoire du glyphosate. Là où les résultats des tests donnent des taux atteignant 5ng/ml en France, en Argentine les taux moyens atteignent 40ng/ml.

Depuis les années 90, l’agrobusiness s’est imposé dans le pays, notamment à travers l’exploitation du soja transgénique. La quasi-totalité de la classe politique est d’accord sur ce modèle agricole. L’agrobusiness est tout puissant : déforestation, réduction des terres autochtones au profil du soja transgénique (4 millions d’hectares, soit 3 fois l’Irlande) et du bétail, sont des pratiques courantes.

Au-delà d’une discussion riche sur le contexte socio-politique des deux pays, cette rencontre a été l’occasion d’apporter un soutien à la campagne en Argentine (financier, communication), notamment avec l’organisation prochaine d’une rencontre en Argentine entre député.es FI et les sénateurs argentins.

56517074_1167398866760069_3456717205989752832_o

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :