Matériel militaire à destination de l’Arabie Saoudite

Question au Gouvernement (7),

« Mr le Premier Ministre
Ce matin, le média Disclose a révélé qu’un chargement de matériel militaire serait expédié aujourd’hui depuis Marseille par cargo et à destination de l’Arabie Saoudite.
Déjà, mercredi 7 mai, du matériel militaire aurait dû être chargé à bord d’un cargo au Havre.
Ce n’est que la pression citoyenne associée à celle d’élus et de dockers que cela a pu être empêché.
Ce conflit qui entre dans sa quatrième année est considéré comme la « pire crise humanitaire au monde » par l’ONU. Plus de 22 millions de personnes – les trois quarts de la population – ont besoin d’aide et de protection humanitaires. Que fait le Gouvernement français ? Il livre des armes se rend donc complice de crime de guerre.
Dès septembre 2018, le journal d’investigation Disclose disposant d’une note classée « confidentiel défense » dévoilait la carte des populations civiles menacées et la présence de 48 canons Caesar, c’est-à-dire du matériel militaire Français sur zone.

Ce média révèle que les armes livrées par la France sont bien utilisées à des fins offensives et ont pu servir lors des bombardements visant des populations civiles.
Pourtant, malgré les demandes répétées de clarification par les députés et par les citoyens, le gouvernement continue de nier toute implication. Le 17 Avril, devant des journalistes, Madame la ministre des armées, prétendait qu’à sa connaissance des armes Françaises n’étaient pas utilisées dans ce conflit.

Monsieur le 1er ministre, en août 2018 l’ONU a certifié que des crimes de guerre ont été commis au Yémen par l’Arabie saoudite.
Je vous rappelle l’article 6 du traité sur le commerce des armes, ratifié par notre pays, interdit tout transfert d’armes qui pourrait servir à des attaques dirigées contre des civils. L’implication de notre pays dans cette guerre, que ce soit en fournissant à des belligérants des renseignements et ou en engagent des moyens techniques, humains et financiers, doit cesser.

Tout d’abord Monsieur le premier ministre nous vous demandons d’indiquer précisément à la représentation nationale quelle est l’implication de la France dans la guerre qui se déroule actuellement au Yémen ?

D’autre part trois journalistes qui ont enquêté sur l’exportation d’armes française utilisées au Yémen ont été convoqués par les services secrets français les 14 et 15 mai, un quatrième journaliste l’est aujourd’hui comme simple témoin, ce qui ne lui permet pas de protéger ses sources.
L’objectif de votre gouvernement est-il d’intimider les journalistes et les lanceurs d’alerte, qui travaille sur ces questions ? »

Comment ne pas obtenir une réponse en posant les bonnes questions. Ras le bol de cette langue de bois!

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :